08 décembre 2013

Noël en papier

Cette année, ce sera notre premier Noël dans notre nouvelle maison à la campagne. On aimerait qu'il neige, pour voir courir les toutous dans le jardin, pour se sentir vraiment en hiver (comme dans les publicités Kinder), pour se retrouver au coin du feu avec juste des bougies, et aussi pour vraiment préparer Noël. C'est d'ailleurs à ça que sert l'Avent, non, à se préparer.

Noël 2013 016

Notre sapin est arrivé à la maison aujourd'hui. Il a poussé chez un agriculteur qui aime les arbres et qui leur parle (c'est vrai de vrai, il dit que du coup ils sont plus verts, "on dit bien que les vaches font du meilleur lait, alors on tente!"). En attendant, il a bien fallu lui préparer une garde-robe à notre futur locataire, on allait pas le laisser tout nu dans le salon.

IMG_0010

J'ai vu fleurir ici et , de jolies décorations à mettre sur le sapin et à faire soi-même... Je me suis bien entraîné d'abord sur du papier brouillon et puis je me suis lancée. A la fin des premiers découpages, j'ai encore tous mes doigts! Une seule petite mise en garde, c'est très addictif comme activité, on risque de se retrouver submerger d'étoiles et autres pampilles.

Noël 2013 017

Je suis assez contente du résultat, ça ne coûte pas bien cher (le prix du papier et de l'impression) mais la satisfaction est totale. Je ne vous cache pas que le sapin est également garni de décorations plus "commerciales", mais j'aime bien penser qu'il a aussi sa petite touche d'originalité, son petit côté unique.

Noël 2013 014

En Avent!

Posté par fedou à 10:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


06 décembre 2013

Pull bi-matière Aurélie

Dès sa sortie, je me suis précipitée sur Amazon pour me l'offrir. Je veux évidemment parler du livre "Pulls et accessoires au tricot" d'Aurélie Tixier, plus connue sur la blogosphère sous le pseudo de La Poule.

En le feuilletant, j'ai tout de suite voulu tout tricoter, c'est vraiment un très joli livre avec des pièces superbes bien que très simples.

J'ai passé ma commande chez Laine et Tricot, et me suis lancée dans la confection du pull bi-matière. J'ai choisi de tricoter la taille la plus petite car je sais d'expérience que La Poule affectionne particulièrement le style loose.

  P1020281

Néanmoins, la largeur du pull reste conséquente et j'ai donc fait quelques modifications, disons... romanesques ! Si l'ampleur du corps ne m'a pas dérangé, le pull est ainsi très enveloppant ( ma mère a dit: "un peu hippie et fleurs des champs"), au niveau de l'encolure ça baillait sévèrement (en mode: " Tu veux voir ma bretelle de soutif?" Donc, no way). J'ai alors entrepris des diminutions, beaucoup trop de diminutions... Résultat des courses, ma tête ne passait plus, pratique !

P1020286

J'ai pas lâché l'affaire pour autant. J'ai sorti les ciseaux et ai coupé le long de la couture de l'épaule (donc là, bah tu pries qui tu veux pour pas que ton pull se détricote) et j'ai recousu pour laisser un jour que l'on referme, une fois ma grosse tête passée, grâce à deux boutons (que j'ai cousu moi-même, tout arrive). Je l'avoue, c'est du bricolage - bidouillage de pull mais tant que ça tient et que je peux le porter...

P1020285

Pour résumer, Aurélie c'est un pull tout doux en Cascade yarn 220 grise et Ombelle de Fonty écru, une construction plus que simple épicée par l'originalité des deux matières et un basique pour cet hiver.

Posté par fedou à 08:35 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 décembre 2013

Vis ma vie de nonne

Hier soir j'ai été prise d'une crise d'insomnie. C'est très rare chez moi. Si quand j'étais petite il était impossible de me faire faire la sieste, aujourd'hui, même si je me lève tôt toute la semaine (week-end compris), je me couche tôt et fais parfois un petit somme le dimanche après-midi.

Mais hier c'était différent. Je suis en train de finir un pull commencé au début du mois de novembre (d'ailleurs je risque d'être à court de laine, l'angoisse). J'en ai commencé un autre dans la foulée pour ne pas trop penser à ce problème, du coup je n'arrivais pas à prendre la direction de mon lit.

Le soir, j'aime écouter la radio une fois rentrée chez moi, le temps d'accomplir mes tâches quotidiennes, mais le dîner passé, j'apprécie tout autant de m'installer confortablement dans le canapé (parfois avec un tricot sur les genoux) pour regarder la télé.

Grand bien m'a pris hier d'être insomniaque, j'ai pû regarder avec beaucoup de plaisir un super documentaire.

En seconde partie de soirée, sur France 2 était diffusé le reportage "21 jours...au couvent". La journaliste Alexandra Alévêque est partie "expérimenter" le quotidien des soeurs du couvent de l'Abbaye cistercienne de Chambarand, en Isère.

hqdefault

Pendant 21 jours, elle va découvrir tout un monde, avec ses codes et ses difficultés. Pendant 21 jours, elle va vivre aux côtés de celles qu'elle filme. Elle va partager et raconter, à la première personne. Carnet de bord engagé, récit à nu d'une adaptation et d'un apprentissage, ce film documentaire innovant veut saisir la vie au plus près, avec tendresse et bienveillance… Entre confidences des soeurs et vrais moments de partage, l'émission a voulu connaître  cette communauté de femmes à part, mais pourtant si proche de l'Homme (et de Dieu).

02

Au cours de ses 21 jours, il y a plusieurs moments particulièrement étonnants comme le suivi de l'élection du pape François au cours de laquelle les sœurs font des pronostics et papotent comme des copines. Lorsque la fumée blanche sort de la cheminée du Vatican annonçant l'arrivée du nouveau Pape, elles célèbrent l'événement en croquant du chocolat ( "C'est déjà Pâques pour nous"). Ou quand Alexandra craint de "devenir zinzin" à force de silence! 

14

Bien que tout le documentaire m'ait beaucoup touchée, ce sont surtout les conclusions de la journaliste qui m'ont émue. Avant de partir, elle dresse un petit bilan de ces trois semaines en communauté. Elle dit notamment avoir appris le sens de ce silence qui lui faisait tant peur: "On écoute mieux lorsqu'on se tait"; et d'ajouter qu'en arrivant elle trouvait cette manière de vivre bizarre mais qu'elle voit que les soeurs sont heureuses, signe que leur choix est le bon!

timthumb

Le documentaire est encore disponible en replay, je ne peux que vous conseiller de le voir, c'est un petit trésor.

Posté par fedou à 09:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

02 décembre 2013

Le meilleur pâtissier

C'est moi ! Oui, enfin à mon niveau hein : genre biscuits sablés et gâteau au yaourt (celui que tout le monde apprend à faire en maternelle, mais qui est tellement yummy !).Du coup ce soir, en trois coups de cuillère à pot, j'ai fait des gâteaux !

pasticceria 011

Beaucoup de beurre pour les biscuits, et de sucre, du yaourt pour le gâteau, de la farine et du sucre vanillé. Comment dire, d'une simplicité enfantine !

pasticceria 012

Il suffit de suivre la recette !

pasticceria 013

Quelques minutes au four, le temps d'embaumer toute la maison et de faire rentrer l'homme à la maison... Et voilà !

pasticceria 014

En fait, c'était surtout une excuse pour inaugurer mes nouveaux moule et emporte-pièces. Il en faut peu pour me rendre heureuse.

pasticceria 015

Allez, je vais dévorer tout ça devant la télé moi.

Posté par fedou à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 novembre 2013

Tricoter des romans...

Au risque de me répéter, je voue une passion sans limite à la littérature anglaise du XIXème siècle en général et à Jane Austen en particulier. Je suis également une droguée des aiguilles (c'est fou comme cette phrase peut avoir un double-sens).

Dit comme ça, ces deux hobbies n'ont rien en commun. Et pourtant, en furetant sur le net à la recherche des nouvelles tendances tricot, j'ai failli tomber de ma chaise lorsque je suis arrivée sur ça:

2012cover

Non, je ne rêve pas, mon fantasme absolu (et j'exagère à peine) a pris forme sous mes yeux: le tricot et Jane Austen réunis, un mariage heureux de la laine et du romantisme anglais; le magazine Jane Eyre Knits.

A moi les châles désuets, les cardigans british et autres modèles surannés!

jane_austen_knits_summer_2012_2

J'en viendrais presque à croire que le Père Noël existe. D'ailleurs, s'il passe par ici, cet article est un ÉNORME appel du pied pour faire déborder mes souliers sous le sapin. Je suis tellement motivée que j'ai ressorti mon dictionnaire d'anglais!

jane_austen_knits_fall_2012_7_

Posté par fedou à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


27 novembre 2013

Snood Patricia #cadeau de Noël 1

Ma première commande de Noël! Depuis que je tricote, j'aime particulièrement m'appliquer à offrir des cadeaux faits maison. Le seul souci, c'est que jusqu'à présent je n'avais trouvé personne pour me passer commande. Au XXIème siècle, c'est difficile de rivaliser avec les paillettes des boutiques.

Je pensais que cela n'avais pas d'importance, car j'aime tout autant tricoter pour moi. Pourtant, quand l'amoureux est rentré un soir et m'a dit: "Ma mamman a beaucoup aimé mon snood, elle adorerait en avoir un aussi pour avoir bien chaud et éviter les courant d'air dans le cou", et bien cette petite phrase anodine, m'a fait chaud au coeur.

C'est donc avec une grande joie que je me suis mise au travail. Je cherchais un motif féminin, mais pas trop girly, un peu travaillé mais pas trop, pour ne pas perdre la dimension plaisir, et surtout, je me suis concentrée sur le choix de la laine, tant dans la couleur que dans le toucher.

Nébuleuse a été une évidence. C'est un fil de chez Phildar, très léger mais chaud (41% de laine), c'est un fil moelleux, aéré et feutré au toucher doux et duveteux. Pour la couleur, ce fut "tomette", une sorte de caramel, marron glacé en adéquation avec cette période de Noël!

Pour le modèle, je n'ai pas beaucoup hésité: le snood cloqué de M comme Marie me faisait de l'oeil depuis longtemps, l'occasion était trop bonne!

Il ne reste plus qu'à l'emballer, et peut-être à tricoter des manchettes avec le reste de la laine!

WP_20131126_017

Posté par fedou à 09:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 novembre 2013

So british!

Première rencontre avec Virginia Woolf. J'étais entrée dans la petite librairie "Les racines du vent". Je cherchais un  livre à lire pendant un week-end chez mes parents. "Je cherche un petit livre, dont l'histoire se situerait en Angleterre, au XIXème siècle peut-être" (je suis une dingue de la Grande-Bretagne à cette période, une droguée de Jane Eyre). "Connaissez-vous ceci?" et la libraire me tendit Mrs Dalloway. Je lus le livre en une après-midi, au coin du feu.

Le livre est le récit d'une journée de Clarissa Dalloway et, en même temps, d'une journée de Londres. Big Ben, la grande horloge, sonne les heures, découpant le Temps et les chapitres.

Mrs Dalloway, qui donne un bal ce soir, est descendue dans Bond Street pour acheter des fleurs. Virginia Woolf offre alors une fresque de la ville de Londres et de ses habitants: chacun des inconnus que frôle Mrs Dalloway nous étant soudain révélé, tel qu'il est, et mystérieusement uni aux autres. 

mrs-dalloway-1997-05-g

Y a-t-il, pour un amateur de romans, joie plus grande que d'en trouver un qui soit original et humain? Virginia Woolf était un grand écrivain, mais elle devient, parmi les écrivains de notre temps, un de ceux que j'admire le plus et qui me touchent le plus profondément.

" Pour avoir vécu à Westminster - combien d'années déjà? plus de vingt - Clarissa était catégorique, on ressent, même au milieu de la circulation ou si l'on se réveille en pleine nuit, un calme particulier, une solennité; une pause impossible à décrire, une attente avant la sonnerie de Big Ben. Là! Elle retentissait. D'abord, musicale, pour prévenir. puis l'heure, irrévocable."

Posté par fedou à 08:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 novembre 2013

Echarpe Thomas

On s'est extasié devant ce bel automne indien qui n'en finissait plus, nous offrant des couleurs à couper le souffle et des températures plus que supportables. Remballez les pulls en coton et autres petites vestes; ce temps est révolu! Maintenant, plus de doute, il caille, et pas qu'un peu!

Il est temps de ressortir (ou de tricoter) des pulls bien chauds, des gants, des plaids et...des écharpes!

Voici Thomas, en Fonty Pole de chez Lil Weasel. Un modèle perso, car j'avais envie de tester un nouveau point issu du livre 300 points au tricot. Soit dit en passant, ce livre est loin d'être une arnaque, il y a pleins de jolis points que l'on peut glisser dans tous les ouvrages: une vraie caverne d'Ali Baba et pas cher en plus (je n'ai pas d'actions chez eux, je kiffe juste ce livre).

blog écharpe thomas 006

Thomas l'écharpe vaut son pesant de cacahuètes, à savoir 10 bonne pelotes de Fonty Pole. Alors, il est un peu lourd autour de mon cou, mais il tient tellement chaud et c'est un peu tout ce qu'on lui demande non? Bon, et il est joli aussi.

Pour le point il s'agit de côtes cartouchières (pour le côté western) qui s'obtiennent sur un nombre de mailles multiple de 4, +3 m:

1er rang: 3 mailles endroit, *1 maille glissée à l'envers avec le fil devant ,3 mailles endroit* répéter de * à * jusqu'à la fin.

2ème rang: 1 maille endroit,  *1 maille glissée à l'envers avec le fil devant, 3 mailles endroit répéter de * à * et finir par 1 maille glissée à l'envers avec le fil devant, 1 maille endroit.

Je l'avoue, il n'y a pas de quoi choper une entorse au cerveau, mais l'avantage de ce point c'est qu'il ne roulotte pas, contrairement aux côtes "normales", et qu'il est totalement réversible, ce qui, pour une écharpe n'est pas complètement secondaire.

blog écharpe thomas 004

Je profite de ce petit message pour vous présenter le nouveau venu dans la famille: Bouli! C'est un croisé labrador de 6 ans que nous sommes allés adopter dimanche à la SPA. Pour résumer, c'est une guimauve de tendresse et de câlins. On espère qu'il deviendra le meilleur ami de jeux de Flapie. Pour le moment, nous sommes en phase d'observation... On croise les fingers!

blog écharpe thomas 005

 

Posté par fedou à 18:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 novembre 2013

Le changement c'est...

J'ai voulu offrir une petite beauté à mon blog. Je voulais marquer le coup, que ce soit joli et durable, que cela se remarque. Bref, je voulais le mettre en valeur. Après tout, on se supporte depuis plus d'un an, il est né en même temps, ou presque, que mes débuts laborieux au tricot. Je l'ai parfois abandonné, parfois boudé, mais je lui suis toujours revenue, fidèle, bien que jamais vraiment constante dans mes rendez-vous.

Mais j'y tiens vraiment, c'est mon petit monde, mon confident, ma petite lucarne sur le monde. A travers lui, je me suis vue mûrir aussi, j'ai fait des progrès en tricot, certes, mais aussi en écriture (il faut les pondre les articles quand même), et aussi sur moi (ho confiance en moi es-tu là?).

Enfin, voilà quoi, je fais une déclaration d'amour à mon petit moi virtuel! Il fallait donc un cadeau à la hauteur de nos efforts communs.

Grande fureteuse de la blogosphère, j'ai rencontré la perle rare, Fille d'hiver: tricoteuse, dessinatrice, geekette et fan de thé. Elle a su répondre à ma demande de nouvelle bannière bien au-delà de mes espérances: des couleurs douces, le tricot bien sûr et Flapie aussi, bref, le vrai monde de Fée! (plutôt que l'ancienne pseudo bannière ni faite ni à faire que j'avais bidouillé, mais là ça va, on l'a déjà oublié et heureusement!)

Je pense que je ne la remercierais jamais assez pour son travail, son écoute, sa patience et son talent évidemment.

Et voilà mon blog tout transformé, en adéquation avec sa nouvelle bannière, tout neuf pour affronter avec moi (et vous?) de nouvelles aventures tricotesques!

Bon, et entre nous soit dit, il a quand même plus de gueule là non?

Mon prochain défi, me mettre à la couture. Parce que là c'est plus possible je suis une vraie truffe!

 

Posté par fedou à 12:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

05 novembre 2013

On se prépare...

14313_300575836714761_1497720483_n

... à affronter l'hiver, son froid glacial et son manque de couleur. Mais j'ai des armes à la hauteur, hiver, je suis prête, je t'attend!

Posté par fedou à 12:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :